Un tire-bouchon est un instrument, composé d’un hélicoïde de métal et d’une manchette servant à ouvrir les bouteilles de vin, de champagne ou certaines liqueurs. C’est la partie métallique qu’on enfonce dans le bouchon d’une bouteille pour le retirer. Afin d’être sûr de son efficacité, il importe de choisir le bon tire-bouchon suivant certains critères. Si vous comptiez en acheter un, voici tout ce que vous devez savoir.

Le mouvement

Un bon tire-bouchon se distingue par sa faculté à enlever le bouchon sans besoin de forcer au point de faire tomber la bouteille. La mèche métallique qui permet de retirer efficacement le bouchon est celle en forme de queue-de-cochon. C’est d’ailleurs la plus utilisée. Habituellement, on retire le bouchon dans un mouvement appelé « limonadier »

Il y a aussi les tire-bouchons à manche qui demandent plus de force et qui sont faits de bois de vigne. Les tire-bouchons à levier sont aussi très appréciés. Dans les années 1950, c’était le tire-bouchon à ressort qui faisait fureur.

Le tire-bouchon électrique reste le plus facile à utiliser, relativement pas cher, mais il reste également plus difficile à transporter que les autres, car très lourds et difficiles à mettre dans la poche. Le tire-bouchon à l’âme est plus adéquat pour les vieux bouchons, car il permet de retirer le bouchon en l’encerclant de part et d’autre sans le trouer. Le tire-bouchon à gaz est le plus utilisé par les experts.

Lire aussi : Comment nettoyer une pierre à pizza ?

La consistance

tire-bouchon

Veillez à acheter un bouchon solide. Certains tire-bouchons, dont la mèche est fragile se casse dans le bouchon. Il faut donc acheter une mèche longue et solide pour les grands vins. Il y a des mèches faites en acier inoxydable. Ce sont les plus recommandés, avec une longueur de 6 spires ou plus. Pour approfondir, lire ce site comparatif.

Le design

tire-bouchon

Certains en ont fait un objet de collection, car il y a des tire-bouchons qui sont très esthétiques. On appelle les collectionneurs de tire-bouchons les helixophiles ou encore les pomekophiles. Objet d’art, ils décorent des pièces et racontent une histoire. Les conservateurs sont toujours partants pour les modèles taillés dans le bois comme celui qu’utilisent les échansons dans les restaurants ou les grandes maisons.

Pour approfondir …

Le rosé en cinq questions.

Author