Parmi les sports nautiques qui existent, la bouée tractée consiste en un rapport entre une embarcation et une bouée. Alors que l’embarcation libère sa puissance sur les étendues d’eau, la bouée tractée par elle, permet à celui qui y est accroché de passer de bons moments de sensations profondes. En raison des dangers, une réglementation a été instaurée pour protéger ceux qui la pratiquent. La détermination de la puissance du moteur de l’embarcation fait partie de la réglementation.

Les vitesses autorisées en bouée tractable

Avant de déterminer la puissance du moteur, il faut déterminer la vitesse autorisée. Vous devez savoir que pour pratique de la bouée tractée, vous devez limiter votre vitesse à un niveau donné. Si vous dépassez cette vitesse, le rider risquera de se retrouver à l’eau et, au pire, de se noyer. La vitesse dépend du nombre et des âges des riders.

Si vous pratiquez dans une zone non réservée à la bouée tractée, vous pourrez être interpellé. C’est pour cela qu’il faut choisir votre lieu de pratique, en fonction de la législation en vigueur dans votre région. En général, quel que soit le nombre de rider qu’il y a, la vitesse maximale à ne pas dépasser est de 20 mph ou 32 km/h, soit plus de 17 nœuds.

Si le rider est un mineur, la vitesse maximale du bateau doit être de 24 km/h ou 13 nœuds. Dans ce cas, même si des adultes se joignent à la pratique, la vitesse reste limitée à celle-là. Si les riders sont plus nombreux, vous devez réduire la vitesse en fonction des consignes prévues par le fournisseur de la bouée. Il s’agira dans ce cas de distinguer selon le type de bouée utilisé.

Venez aussi consulter : Comment ne plus (jamais) perdre son téléphone ?

La puissance du moteur pour la bouée bateau

Une fois que vous avez déterminé la vitesse maximale du bateau, vous pouvez en déterminer la puissance. En réalité, il n’y a aucune puissance limite, vu que la puissance indique la vitesse maximale. Il suffira pour les bateaux puissants de limiter leurs vitesses à celles prévues. Toutefois, il serait utile de déterminer la puissance correspondant au minimum à celle autorisée.

Afin de déterminer la puissance nécessaire à un bateau pour permettre à la bouée tractée de se pratiquer en toute sécurité, il faut prendre en compte la vitesse souhaitée, la longueur du bateau ainsi que le poids total de l’embarcation. Pour 3 personnes, le poids total doit être en moyenne de 300 kg. En considérant qu’il n’y a pas de mineur, la vitesse doit être de 32 km/h.

Par rapport à cela, avec une longueur variable de 5 m à 20 m, votre bateau doit fournir une puissance de moteur équivalant à 4 à 10 cv. Cela n’est évidemment pas la limite imposée, mais c’est l’un des minimums requis pour que la sensation soit exceptionnelle.

https://www.ladepeche.fr/article/2017/08/18/2630017-ai-teste-bouee-tractee-garonne.html

Cas particulier du Fly-Fish

Dans le cas particulier du Fly-Fish qui est un type de bouée tractée qui nécessite un peu plus de vitesse pour une expérience plus intéressante, la puissance du moteur doit varier entre 6 et 10 cv. Une fois encore la question se pose quant à la limite de vitesse qui, dans ce cas aussi, sera indiquée par le concepteur de la bouée volante.

Sources : www.ma-bouee-tractee.com

Author