Figurant parmi l’un des outils de base incontournable pour un bricoleur, cet appareil est toujours indispensable lors des travaux de bricolage. Pour prévenir tout accident, il importe tout de même de connaitre les précautions à prendre afin d’utiliser correctement une perceuse. Voici quelques points à retenir concernant la manière de procéder d’une part et les quelques règles à suivre d’autre part.

Pour trouver la vôtre venez voir ce comparatif perceuse visseuse sans fil.

Portez des équipements de protection adaptés

Le premier réflexe à avoir avant de brancher la perceuse est avant de vous équiper correctement. Par-là, on sous-entend le port des équipements de protection pour pallier les accidents qui pourraient survenir lors d’une fausse manipulation en cours de travaux. En général, il vous faut porter des gants, des lunettes avec des bottes en caoutchouc.

Un point important, lors d’une pause ou bien lorsque vous n’utilisez pas l’appareil, il serait prudent de l’éteindre. Le danger le plus imminent avec la perceuse sans fil se manifeste souvent au moment du perçage avec le risque d’une distorsion. Pour les femmes ou ceux qui ont les cheveux longs, il est également conseillé de les attacher.

Sécurisez son axe de travail

Avant d’entamer vos travaux de bricolage, il est également nécessaire de retirer les obstacles éventuels qui pourraient vous gêner. En parallèle, il est préconisé de vous trouver une position confortable. Par ailleurs, la zone à percer devrait se situer à votre hauteur, non seulement pour plus de commodité mais également pour des raisons de sécurité. Un point important également c’est la sécurisation de son plan de travail. Il faudrait fixer les morceaux à percer, comme ça, vous pourrez jouir de l’usage de vos deux mains pour soutenir la perceuse sans fil.

à Lire aussi ici pour en savoir plus : Épandeur : tout ce qu’il faut savoir avant de faire son achat

Servez-vous d’une poignée latérale

Du point de vue sécurité, l’utilisation d’une poignée latérale comprise avec votre perceuse est également une bonne idée. Cet appui complémentaire pour vos mains vous permet de fixer l’appareil de façon plus ferme. Cela va également vous permettre d’avoir plus de précision pour vos travaux de perçage. Par ailleurs, cet outil vous permettra de limiter les risques éventuels de torsion du foret

Conseils pour percer dans les murs

Si vous envisagez d’utiliser une cheville, le diamètre de celui et du trou devrait être identique. Cette indication est d’ailleurs marquée soit sur l’emballage sois aussitôt sur la cheville. Concernant le perçage des matériaux tenaces comme le béton ou pour les trous avec un diamètre de plus de 7 mm, il est conseillé d’effectuer en premier lieu un trou inférieur à 4mm. En sus, il est inutile de commencer le perçage à grande vitesse. Le mieux c’est d’y aller à vitesse réduite au début.

Astuces pour le perçage du bois

Même si l’utilisation de certains forets à métaux est possible, il est préférable de vous servir de mèches à bois spécifiques. Pour vous rendre la tâche plus facile et pour avoir de bons résultats, pensez à installer une pièce de bois entre l’établi et ce que vous envisagez de percer. En outre, cela limitera les éclats en sortie de trou

Perçage du métal : ce qu’il faut noter

Également prescrit dans la démarche à suivre, il faudrait indiquer l’emplacement à trouer avec une pointe ou d’un fort auto-centrant. Pour les trous de plus de 6mm, il faut être méticuleux et commencer par un trou de diamètre de 3mm. Au terme d’un perçage traversant, relâchez doucement votre pression pour échapper au blocage du foret lors de sa sortie.

Author