Voyager régulièrement à travers le monde est un rêve d’enfant pour certains, une passion pour d’autres. L’hôtesse de l’air, elle, en fait un métier. C’est un métier populaire dont le principal centre d’intérêt est l’accueil.

L’hôtesse de l’air, ou steward pour les hommes, est un agent présent à bord des avions et qui accompagnent les passagers durant tout le vol. Pour ceux qui sont passionnés par ce métier, l’intérêt de connaître les études qu’il faut faire pour devenir une hôtesse de l’air est certain.

Un niveau Bac

Pour devenir une hôtesse de l’air, il faut être titulaire d’un baccalauréat, toutes séries confondues. C’est le minimum scolaire exigé par la communauté européenne et celle d’ailleurs. Cependant, la plupart des candidats disposent généralement d’un niveau Bac+2. Avoir ce niveau serait donc déjà un atout.

Par ailleurs, il n’existe pas de cursus scolaire particulier pour postuler au métier d’hôtesse de l’air. Vous trouverez peut-être des formations spécialisées un peu partout pour devenir agent d’accueil ou hôtesse en général. Mais rien de purement académique. Néanmoins, avoir fait des filières telles que le tourisme, l’hôtellerie et la restauration ou les langues étrangères est très apprécié des recruteurs.

Une formation obligatoire

devenir hôtesse de l'air

Pour accéder au métier d’hôtesse de l’air, outre le niveau bac, il faut suivre une formation obligatoire pour l’obtention d’une attestation professionnelle. Il s’agit du Cabin Crew Attestation ou CCA. C’est un certificat accepté par les compagnies aériennes européennes et internationales.

Il faut noter que ces compagnies peuvent exiger ce certificat dans les conditions de recrutement ou alors recruter les agents puis les faire former par leurs propres soins. De toute évidence, détenir le CCA avant de postuler à toute offre d’emploi d’hôtesse de l’air est à privilégier.

Un test d’aptitude en anglais

L’anglais est la première langue la plus parlée au monde. C’est la langue de communication par défaut. Pour une hôtesse de l’air, amenée à côtoyer diverses civilisations, maîtriser cette langue est indispensable. On demande habituellement un score entre 720 et 750 points au TOIEC.

Si vous êtes anglophone, il est nécessaire de savoir parler au moins une langue étrangère. Le chinois, l’espagnol, le français ou le russe sont les principales langues recommandées. A ce propos, vous pouvez lire notre article sur le choix d’un e-dictionnaire !

 

Author