Un récupérateur de qualité coûte plusieurs centaines d’euros. Il est disponible en ligne, sur commande, dans les grandes surfaces et les magasins spécialisés. Il n’est parfois pas accessible à tous les portefeuilles et certains décident même d’en fabriquer un de personnalisé.

D’autres préfèrent néanmoins faire encore plus d’économies en se servant d’autres objets pour fabriquer un récupérateur d’eau de pluie. C’est le cas de la cuve à vin qui peut servir à cet autre usage. Comment y parvient-on ? Comment transformer une cuve à vin en récupérateur d’eau de pluie ?

La cuve à vin

Une cuve à vin, comme cela se comprend assez facilement d’ailleurs, est un récipient dévolu au stockage et à la conservation du vin. Elle est soit de forme parallélépipédique ou cylindrique. Elle est fabriquée en plusieurs matières au choix. Le fabricant s’assure que la matière dans laquelle est faite la cuve ne va pas altérer le goût du vin. C’est la raison pour laquelle le bois, le béton, le plastique ou de l’acier inoxydable est utilisé.

La cuve à vin possède, tout comme les autres cuves alimentaires d’ailleurs, des ouvertures pour le remplissage, la vidange, le nettoyage, etc.

Les préalables avant la transformation en récupérateur d’eau de pluie

La cuve à vin est le récipient parfait pour un récupérateur. Souvent sous forme de cylindre, elle comporte déjà toutes les ouvertures possibles pour une transformation rapide. Il faut au préalable d’assurer que l’intérieur de la cuve est propre. Un dégazage est propice pour s’assurer que l’eau qui sera récupérée demeurera en bon état.

Si votre cuve à vin est toujours en bon état, il faut que vous y appliquiez de la peinture Epoxy. En bon état est synonyme de non percé et peu corrodé. Au besoin, pas du tout corrodé. Si par contre elle est percée ou très corrodée, il faudra appliquer un revêtement en polyester avant la peinture Epoxy.

La peinture Epoxy permet en effet de protéger la cuve contre la corrosion et si cette dernière est en métal, la peinture se charge d’isoler l’eau retenue du métal. Quant au revêtement en polyester, il joue le même rôle en plus d’assurer que la cuve reste étanche.

La transformation

Après s’être assuré que l’ancienne cuve à vin peut maintenant servir, il faut fixer un morceau de grillage au-dessus du trou. Ce grillage servira en effet de filtre. Trouver ensuite un emplacement pour son futur récupérateur d’eau. S’assurer que le support est stable et peut réellement supporter le poids du récupérateur. Le robinet servant autrefois pour le puisage du vin devra être remplacé par un autre. Du ruban de Téflon sera ensuite enroulé autour du filetage de ce robinet.

A visiter aussi : Quel type de théière choisir pour la maison ?

Placez maintenant l’ancienne cuve à vin sous la gouttière, exactement sous elle. Ajustez-la. Vous pouvez aussi la surélever avec des parpaings. Cela permettra également à la pression d’être assez forte.

Votre cuve à vin est définitivement transformée en récupérateur d’eau de pluie. Vérifiez régulièrement sa propreté et veillez à e vider en hiver pour que l’eau ne gèle pas.

Venez voir ce site pour acheter votre collecteur eau de pluie.

Author