Le bola de grossesse émet un doux tintement qui apaise le bébé. D’origine indonésienne, sa fabrication suit plusieurs procédés minutieux pour donner le résultat escompté. Bien qu’aujourd’hui proposé par plusieurs fabricants, on attribue plus de valeur à ceux de Bali. Enfin, si vous vous intéressez de près à la fabrication de ces bijoux, sachez qu’il suit plusieurs étapes essentielles.

D’abord la matière de fabrication

La matière de fabrication déterminera la valeur réelle des bijoux bola. Chez un fabricant qui mise sur la qualité, c’est l’argent 925 qui prime sur le plaqué argent ou le métal. Il est bien sûr possible de concevoir des bolas en or, mais ces derniers sont d’abord fabriqué en argent 925 avant qu’un plaquage ne soit réalisé en or jaune 22 carats ou rouge de 18 carats. Dans certains cas, s’ajoutent des décors en résine de couleur.

Tout ce qu’il faut savoir sur les bolas de grossesse.

Conception de la coque extérieure du bola

Une fois le matériau de fabrication choisi, il servira premièrement à fabriquer la coque extérieure du bola. Cela peut se faire suivant un procédé manuel ou soit par moulage à travers attelage et ponçage. Une fois conçue, elle peut prendre plusieurs formes : carrée, allongée, cœur, en forme d’aile d’ange, ronde. Il est ensuite possible de la décorer de motifs spéciaux : textes décoratifs, filaments décoratifs, lettrage. La résine de couleur associée à la conception de la coque par certains fabricants permet un rendu plus original côté motifs.

La bille de sonorité

Principal constituant sur lequel se base le mécanisme même du bola, la bille intérieure est généralement en cuivre ou laiton. Ces plaques sont découpées et retaillées pour un résultat plus fin. À l’intérieur sont glissées plusieurs autres billes en cuivre, laiton, en acier ou en argent pour certains. Ces dernières s’entrechoquent aux mouvements de la future maman pour produire un tintement mélodieux.

Une fois fait, la coque extérieure est hermétiquement soudée et poncée, la bille à l’intérieur, pour une forme plus sphérique.

Rendez-vous sur le lien suivant pour savoir comment utiliser un bola de grossesse.

Le pendentif

Il permet d’accrocher le bola et de le tenir sur le ventre. Vu qu’il lui faut une bonne taille pour arriver jusqu’au niveau du nombril, la plupart des modèles arborent une taille de 110 cm au moins. Toutes les mamans n’ayant pas les mêmes tailles, il est possible de l’ajuster selon ses convenances. Généralement, ce pendentif est une chaîne, un cordon, un ruban.

Dans les soucis d’assurer à la future maman tout le confort nécessaire à leur grossesse, de petits accessoires sont également fournis pour personnaliser le bijou. Ainsi, vous allez pouvoir graver des charmes, tels qu’un arbre de vie, ou des figurines, un message, une date clé, des initiales. Certains fabricants dignes du nom, ne faisant pas dans la fabrication industrielle, livrent même le bola avec une médaille conçue dans la même matière que la coque extérieure.

Comment utiliser une balançoire pour bébé?

Le saviez-vous ?

Comme mentionné plus haut, la matière de prédilection pour les bola demeure l’argent 925. Il existe toutefois des modèles, fabriqués en grande partie dans du nickel ou du plomb, très toxique pouvant provoquer une allergie. Ainsi, afin de vous assurer de la qualité de vos bijoux, regardez au prix. Il n’existe pas de miracle en la matière, vu que l’argent 925 est très onéreux. De fait, un bola vendu à un prix dérisoire ne saurait être un objet de qualité.

Author